Zoom sur le métier de styliste-modéliste maille

Le métier de styliste est une voie qui tente de plus en plus de jeunes et d’actifs en reconversion. Cette profession n’est pas seulement un moyen de gagner sa vie, c’est une manière de s’exprimer et de faire passer un message à travers la mode. Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de styliste maille.

Que fait un styliste-modéliste spécialisé dans la maille au quotidien ?

Contrairement au stylisme chaîne-et-trame, le point de départ du stylisme maille est le fil et non le tissu. Entouré.e d’une équipe pluridisciplinaire, la ou le styliste-modéliste maille élabore de nombreux échantillons de matière maille à partir d’un large panel de fils de laine, coton, lin ou autres matières, lors d’un processus qui mènera à la réalisation d’un prototype. Une fois que les premières esquisses du modèle sont proposées, le prototype sera tricoté. Plusieurs essayages sont programmés afin d’apporter les améliorations nécessaires et tout doit être supervisé jusqu’à ce que le modèle puisse être produit en série.

A lire en complément : Word et Powerpoint : quelles différences 

L’expertise de la ou du styliste maille est requise à chaque étape du développement produit et elle ou il gère les modifications et optimisations des modèles tout au long du processus. Ses choix doivent être orientés tant par la création artistique des modèles, que le coût de revient final et la conception d’un point de vue environnemental du produit. Elle ou il peut être en charge du suivi technique à chaque phase du projet, ainsi que du sourcing. Une solide formation à la fois artistique et technique est requise pour mener à bien ces tâches. Il existe des écoles comme www.lecoledelamailledeparis.fr qui proposent des cursus pour les étudiant.es désirant acquérir les compétences nécessaires pour devenir styliste modéliste maille.

styliste

Les compétences requises pour devenir un bon styliste-modéliste maille

Le stylisme étant un métier d’arts appliqués à l’industrie, avoir un bon coup de crayon pour devenir styliste-modéliste maille est un plus. Il faut aussi avoir un goût prononcé pour la mode afin de pouvoir proposer des modèles créatifs et innovants. Parmi les compétences à acquérir, il est nécessaire de connaître les techniques de modélisation et les principaux logiciels de création. Un.e bon.ne styliste doit être créatif et avoir de solides bases de culture générale et artistique. Elle ou il doit aussi savoir anticiper afin de pouvoir travailler deux ou trois saisons à l’avance, en élaborant des tendances et en décryptant les mouvements de société. Enfin, il est aujourd’hui indispensable d’avoir des connaissances en éco-conception et cycle de vie du produit, pour contribuer à une mode plus durable, car le secteur de la mode est en pleine transition.

A lire aussi : Les organismes qui financent la formation

Comment vous former au métier de styliste-modéliste maille ?

Pour acquérir les bases du métier de styliste-modéliste maille, il est possible de passer un Bac Pro Métiers de la Mode puis de continuer avec la préparation d’un Diplôme National Métiers d’Arts et du Design mention Mode. S’il s’agit là des formations pour l’acquisition des bases et des techniques diverses, le métier de styliste en lui-même exige une spécialisation dans une école de mode et de stylisme. Ces dernières proposent des formations très convoitées dans le domaine de la mode et dans la maîtrise du processus créatif.