Devenir styliste freelance

Devenir styliste freelance ; voilà une option que peuvent choisir les designers du monde de la mode, afin de bénéficier de plus de marge de manœuvre. Mais de quoi est-il question concrètement ?

Qu’est-ce qu’un styliste freelance ?

Un styliste est une personne en plein cœur du processus de la création. Ce qu’il apprend avant tout dans les écoles de mode, c’est comment anticiper les tendances et profiter du moment. Le stylisme offre la liberté. Cela dit, il faut prendre en compte la marque de l’entreprise et avoir une attention particulière aux différentes techniques et productions. Mais quand le styliste devient freelance, qu’est-ce que cela change ?   

A lire aussi : Différence formation initiale et continue

La majorité des stylistes sont des salariés. Ils travaillent pour une marque de mode, dans un établissement physique et avec des horaires bien précis. C’est la marque qui leur confie leur tâche. Par contre, en tant que freelance, le styliste a la possibilité de choisir ses missions. Il peut travailler pour plusieurs marques à la fois. Généralement, ce sont ces clients qui viennent à lui. Le style freelance est indépendant, il travaille à son compte et partout où il veut.

Styliste freelance, comment se lancer ?

Être freelance c’est d’abord essayer d’établir une frontière entre vie professionnelle et vie privée. Avec les conditions de ce travail, il est impossible de ne pas confondre ces deux aspects. Il faut donc établir un quotidien de travail et l’adopter. Pour la cause, une partie d’une maison peut être baptisée en espace de travail.

A découvrir également : Quelle formation d'ingénieur ?

 Afin de ne pas rester isolé, il est conseillé d’être présent sur les réseaux. C’est aussi internet qui permet de prospecter. Il faudra s’inscrire sur des plateformes, trouver des façons d’attirer des clients et être persévérant. Les débuts risquent d’être difficiles.

Show Buttons
Hide Buttons