Que faut-il savoir sur le métier du charpentier ?

La menuiserie est une profession artisanale dont les origines remontent aux siècles passés. Les personnes qui travaillent comme charpentiers sont capables d’insuffler au bois des formes et du dynamisme pour réaliser des structures et des accessoires destinés à une grande variété d’utilisations. De nombreuses personnes ont abordé la menuiserie sous son aspect le plus artisanal, mais aujourd’hui, devenir charpentier signifie bien plus que ça. Quoi faut-il savoir sur ce métier ?

Que fait un charpentier ?

De nombreuses personnes ont tendance à penser que le bois est un matériau purement décoratif. Or, les maisons et les bureaux sont peuplés de nombreux produits en bois fabriqués par des charpentiers professionnels.

A découvrir également : Que savoir sur les emplois maritimes ?

Il s’agit par exemple des meubles, des planchers, du parquet, des luminaires, des escaliers, des portes et aussi des structures de toit et de mur. Si vous pouviez voir, comme avec une radiographie, la structure typique d’une maison, vous seriez surpris de voir le nombre de ses éléments qui contiennent du bois.

Les charpentiers sont donc amenés à construire, ériger, installer et réparer des structures et des meubles en bois, y compris des matériaux tels que l’aggloméré, le composite, le placage et le contreplaqué. Un menuisier débutant peut commencer par chercher des offres d’emploi charpente pour obtenir de l’expérience.

A lire également : Quels type d'emploi choisir ?

Arrivé au stade de charpentier expérimenté, il travaille avec différents types de bois et sait comment sélectionner judicieusement les pièces qui serviront de supports, de contrepoids ou d’éléments décoratifs. Il travaille également en étroite collaboration avec les architectes et les ingénieurs lorsqu’il intervient sur le terrain.

Comment devenir charpentier ?

Il faudra aussi apprendre à manipuler des machines et des outils complexes, à faire des calculs, à interpréter des plans techniques en plus de savoir travailler le bois avec précision. Ces compétences serviront au charpentier à accomplir des tâches de menuiseries sur-mesure avec succès.

Si, par le passé, commencer comme apprenti dans un atelier pouvait être un bon moyen de se lancer dans une carrière de charpentier, les exigences sont aujourd’hui plus strictes.

Pour devenir charpentier, de nombreuses options sont disponibles comme suivre un cours de formation professionnelle dans un institut technique supérieur ou obtenir une qualification par le biais d’un cours professionnel de charpenterie.

Quels sont les outils du charpentier ?

La plupart des tâches évoquées plus haut ne seraient réalisables sans une grande familiarité avec le dessin et la conception technique. C’est pourquoi la connaissance de l’algèbre et de la géométrie fait partie des exigences de base du travail de charpentier.

Mais bien sûr, la théorie seule ne suffit pas. Les personnes qui travaillent comme charpentiers doivent également posséder d’autres aptitudes, notamment : l’attention aux détails, la force physique, une bonne communication pour expliquer ce qu’ils veulent faire et aussi de l’agilité.

En définitive, la menuiserie est devenue aujourd’hui bien plus qu’un métier artisanal. Dorénavant, pour y prétendre, il faut une bonne maîtrise des outils et un bon nombre de compétences.