Comment devenir infirmière libérale ?

Vous êtes infirmière et vous avez pour ambition de vous libérer du statut de salarié ? Cela est tout à fait possible. Vous pouvez en effet devenir infirmière libérale. Ce statut se popularise de plus en plus en France, grâce aux divers avantages qu’il offre. Pour devenir infirmière libérale, il faut toutefois remplir plusieurs conditions et mener certaines démarches.

Les conditions pour exercer en tant qu’infirmière libérale

Pour exercer sous le statut d’infirmière libérale, vous devez répondre à un certain nombre d’exigences. Vous devez tout d’abord avoir un diplôme d’infirmier et disposer d’une expérience professionnelle conséquente. Pour acquérir cette expérience, vous devez avoir exercé pendant au moins 24 mois successifs l’équivalent de 3 200 heures de travail en milieu hospitalier.

A découvrir également : Où retrouver les meilleures offres d’emploi de votre région de résidence ?

Pour exercer en tant qu’infirmière libérale, vous devez également vous conformer aux exigences de la convention nationale des infirmières et infirmiers libéraux. La convention a par exemple mis en place une politique de zonage à travers des zones dites « sur dotées ». Cette politique évite qu’une même zone géographique soit couverte par un nombre important d’infirmières libérales. Pour vous installer dans une telle zone, l’avenant 3 de la convention stipule que :

  • un infirmier libéral dans la zone concernée doit avoir définitivement cessé d’exercer,
  • vous devez reprendre un cabinet d’infirmier libéral existant ou intégrer un groupe de cabinet.

Outre ces conditions, vous devez penser à la gestion pratique de votre activité une fois installée. Les débuts seront certainement difficiles, mais à l’aide d’un logiciel pour infirmière, vous pourrez vous en sortir plus facilement. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les différents logiciels de gestion et télétransmission qui vous aideront dans votre profession.

A voir aussi : Quel est l’intérêt des plateformes de recrutement ?

Changez votre statut auprès de l’ONI

L’ONI (Ordre National des Infirmiers) est une entité qui veille et milite pour la qualité des soins prodigués par les infirmiers. Elle s’assure du respect de l’éthique et de la déontologie qu’implique le métier d’infirmier et s’érige comme le porte-parole de ces professionnels. Si l’ONI veille aux intérêts des infirmiers, ces derniers ont également des obligations vis-à-vis de l’Ordre.

Le Code de déontologie des infirmiers fait en effet peser sur ces derniers l’obligation d’informer l’ONI de toute modification dans l’exercice de leur activité. Lorsque vous vous installez en tant qu’infirmière libérale, vous devez en informer l’ONI dans les meilleurs délais. L’idée de cette démarche est que l’ordre puisse avoir un aperçu de la démographie et des modes d’exercice de tous les infirmiers sur le territoire français. L’ONI a mis en place un formulaire en ligne à cet effet.

devenir infirmière libérale logiciel gestion

Les autres démarches pour devenir infirmière libérale

Travailler en tant qu’infirmier libéral suppose la création d’une entreprise. Pour cela, il faudra identifier la forme juridique la moins contraignante pour vous et qui vous offre des avantages sur le plan fiscal. En exerçant en entreprise individuelle, par exemple, vous serez imposé sur vos revenus. C’est un régime fiscalement simple. La Société Civile Professionnelle est une autre option, notamment si vous exercez avec une autre infirmière libérale. Il est par ailleurs possible d’opérer en société d’exercice libérale (SEL). Outre l’obligation d’information de l’ONI, vous devez accomplir d’autres démarches pour exercer en tant qu’infirmière libérale :

  • enregistrer votre diplôme d’infirmière à l’Agence Régionale de la Santé,
  • vous enregistrer à la CPAM afin d’obtenir la carte professionnelle de santé,
  • adhérer à une AGA (association de gestion agréée) pour bénéficier d’une fiscalité allégée,
  • vous déclarer au CFE dans les 8 jours consécutifs à la création de votre entreprise,
  • souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle.

Il faudra aussi vous affilier à la caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers dans la limite de 30 jours après le lancement de votre activité.

Être infirmière libérale : les avantages et les inconvénients

Comme toute profession libérale, celle d’infirmière possède des avantages et des inconvénients. Parmi les atouts du statut d’infirmière libérale, on retrouve la liberté dans la gestion de votre temps. Vous disposez de votre propre agenda et pouvez facilement trouver le juste équilibre entre vie privée et vie professionnelle, ce qui n’est pas toujours facile avec le salariat. De plus, on estime que l’exercice libéral vous rapproche de vos patients et permet d’établir une relation de proximité sur le long terme.

Vous n’avez pas de rapports hiérarchiques avec qui ce soit. Plus intéressant, vous bénéficiez d’une meilleure rémunération que si vous exerciez en milieu hospitalier. À cela s’ajoute la mobilité (quoique parfois difficile) qui vous protège de la sédentarité et la liberté dans le choix de votre style vestimentaire. Malgré ces avantages, les infirmières libérales sont toutefois confrontées à certaines difficultés auxquelles vous aurez également à faire face :

  • un rythme de travail très soutenu, notamment en début d’activité pour vous constituer une patientèle,
  • vous attendre à une baisse de revenus pendant les deux premières années d’exercice, le temps de bien vous implanter et d’avoir une clientèle solide,
  • des charges administratives lourdes.

Vous n’aurez pas non plus de congés payés et devrez attendre 67 ans pour partir à la retraite.