Bien-être et bientraitance : Des enjeux majeurs au cœur des métiers en maison de retraite

Le personnel en maison de retraite vient en première ligne dans la création d’un environnement propice au bien-être des résidents seniors. La bientraitance de ses pensionnaires occupe donc une place centrale dans ces métiers et en représente un enjeu principal.

Découvrez ici les divers défis liés au bien-être et à la bientraitance des résidents de maison de retraite, ainsi que les initiatives qui les favorisent.

A lire en complément : Qu'est ce que la mise sous pli à domicile ?

L’importance du maintien du bien-être des seniors

Même en étant entourés, les seniors ont de grandes chances de se laisser aller à l’isolement. C’est principalement en cela que le maintien de leur bien-être est essentiel. En étant maintenu, ce sentiment de bien-être vient améliorer globalement la qualité de vie des résidents de maison de retraite.

En effet, il impacte positivement différents aspects de la vie tels que la santé physique et la stabilité émotionnelle. Un bien-être constant chez les seniors a également tendance à les aider à conserver une vie sociale suffisamment active au sein de la communauté des résidents.

A lire en complément : Le gestionnaire RH : ce qu'il faut retenir

De cette manière, le personnel de maison de retraite participe à aider les seniors de l’établissement à préserver leur dignité. Trouver un emploi maison de retraite apparait donc comme la meilleure façon de contribuer à l’épanouissement des personnes âgées.

Les défis associés à la bientraitance des résidences

En dépit de toute la bonne volonté dont ils font preuve, les professionnels des maisons de retraite font face à des difficultés dans l’exercice de leurs missions. L’une des principales est le manque de ressources auquel sont confrontées les résidences pour seniors.

Il pose donc des limites à l’acquisition de l’équipement nécessaire à la fourniture de soins individuels et efficaces. Ce manque de ressources impacte également la formation adéquate du personnel aux pratiques de bientraitance.

En raison du roulement du personnel et du manque de formations approfondies, la sensibilisation du personnel n’est pas optimale. Dans l’exercice de ses fonctions, le personnel est d’ailleurs soumis à une certaine pression émotionnelle causée par la nature exigeante de leur travail.

Lors de leur service, il peut arriver que des conflits éclatent entre les résidents ou entre les résidents et un membre du personnel. Dans ces cas, en l’absence d’une gestion efficace des conflits par les membres du personnel, la sérénité qui règne au sein de l’établissement est mise en péril.

Quelques bonnes pratiques à adopter

Dans l’optique de faire preuve de bientraitance envers les résidents de la maison de retraite, les professionnels qui y travaillent doivent avant tout cultiver une communication ouverte. En l’encourageant aussi bien entre les résidents qu’entre les seniors et les membres du personnel, ils promeuvent une meilleure prise en compte des besoins des pensionnaires.

De plus, le suivi de programmes de formation continue relatifs à la bientraitance par les employés de la maison de retraite est avantageux. Il les prépare ainsi à faire face aux situations même les plus difficiles pour assurer le bien-être des seniors.

Les membres du personnel de l’établissement doivent mettre un point d’honneur à respecter la dignité et l’intimité de chacun des résidents. De cette manière, les interactions permettent le développement de relations positives qui concourent à l’épanouissement des résidents seniors.