Fiche métier auxiliaire de vie : rôle et compétences

L’auxiliaire de vie joue un rôle prépondérant dans la vie des personnes qui sont dans l’incapacité de s’occuper d’eux-mêmes. En effet, ils s’occupent de toutes les tâches qui incombent ces dernières. Vous souhaitez savoir quelles sont les compétences et le rôle de l’auxiliaire de vie ? Suivez ce guide pour le découvrir.

Les missions de l’auxiliaire de vie

La principale vocation de l’auxiliaire de vie est d’aider, d’accompagner et de veiller à l’autonomie et au maintien à domicile des personnes handicapées ou trop âgées. cet effet, il effectue les corvées de la vie quotidienne telles le ménage, les courses, le repassage, les préparations de repas etc.

A découvrir également : Les avantages de travailler dans une banque

Il aide aussi la personne âgée dans ses déplacements lors des promenades et s’occupe de son hygiène (changes, toilette etc…). Toutefois, il convient de souligner que l’auxiliaire de vie ne veille pas aux soins médicaux. Son objectif est de réduire la dépendance des personnes âgées. Il veille sur leur état de santé pour éviter que la perte de son autonomie n’empire.

À propos des qualités et compétences de l’auxiliaire de vie

Il faudra que L’auxiliaire témoigne de qualités relationnelles, humaines et d’une grande résistance physique et mentale. Il est aussi essentiel qu’il soit à l’écoute de la personne aidée et dispose d’un grand sens du contact, de l’empathie et de la communication. De même, il doit savoir faire preuve de patience, d’une grande rigueur et avoir une maitrise de soi et de ses sentiments.

A découvrir également : Que faire pour vite trouver l'emploi qu'il vous faut ?

auxiliaire de vie

Par ailleurs, l’auxiliaire devra faire preuve de politesse, de bienveillance et de discrétion. Aussi, il faut qu’il soit vigilant et dispose d’un bon sens de l’observation pour pouvoir alerter l’équipe médicale en cas de détérioration de la santé de la personne. Enfin, il est obligatoire qu’il connaisse les règles de mobilité, de sécurité, de transport, d’éthique, de déontologie et d’hygiène.

Où travaille l’auxiliaire de vie ?

L’auxiliaire a la possibilité de travailler aussi bien dans le secteur public que privé, dans le milieu extra hospitalier ou intra hospitalier. Il peut exercer au sein d’un EHPAD, d’une maison de retraite ou d’une association d’aide à domicile etc. Concernant son horaire de travail, il peut commencer tôt et terminer tard. Il peut aussi travailler durant les weekends et les jours fériés. Dans la fonction publique, la durée de travail est de 40h par semaine et au maximum 12 heures par nuit.

Le salaire de l’auxiliaire de vie

Le payement de l’auxiliaire de vie varie en fonction du secteur d’activité, de l’ancienneté, des primes et du type de contrat. Dans le secteur public, la rémunération dépend de l’échelon et du grade.  Au début, sa paie est de 1158 euros. Elle passe à environ 1342 euros en fin de carrière. Pour ceux qui s’occupent des personnes en maison de retraite, le salaire est de 1186 euros au début et 1589 euros en fin de carrière. Enfin, dans le privé, elle est de 1537 euros au début d’exercice et de 2184 euros en fin de carrière.

Comme il est mentionné ci-dessus, le métier d’auxiliaire de vie n’est pas facile car il devra constamment être aux petits soins avec son patient. C’est pourquoi il requiert un certain degré d’expertise.

Les formations et diplômes nécessaires pour devenir auxiliaire de vie

Si vous désirez exercer la profession d’auxiliaire de vie, pensez à bien suivre une spécialisation comme l’APF (Assistant(e) de Soins en Gérontologie). Ce diplôme peut être obtenu via une reconnaissance des acquis professionnels, par exemple.

Il existe aussi plusieurs formations complémentaires pour approfondir ses compétences, telles que la formation aux gestes et postures ou encore celle sur les techniques pour accompagner les patients vers l’autonomie.

Pensez à bien noter qu’il ne suffit pas seulement d’avoir un diplôme, mais aussi de posséder certains traits personnels tels que la patience, l’empathie et l’esprit prévenant afin d’être efficace dans son travail.

Les perspectives d’avenir et les évolutions de carrière pour les auxiliaires de vie

Les perspectives d’avenir pour les auxiliaires de vie sont prometteuses. Effectivement, le nombre de personnes âgées et/ou en situation de handicap ne cessant d’augmenter, la demande en matière d’aide à domicile est également croissante. Le secteur des services à la personne connaît une forte expansion ces dernières années.

Il est possible pour un auxiliaire de vie de progresser dans sa carrière. En fonction du diplôme obtenu et des formations complémentaires suivies, l’auxiliaire peut évoluer vers des postes à responsabilité tels que chef d’équipe ou responsable de secteur.

Il est aussi possible pour l’auxiliaire de créer sa propre entreprise dans ce domaine ou encore de se spécialiser dans un autre secteur comme celui du travail social, par exemple.

Si vous êtes passionné(e) par l’aide humaine, autonome et possédez certaines compétences acquises grâce au suivi de formations adaptées ainsi qu’une expérience professionnelle affirmée, alors exercer votre métier en tant qu’auxiliaire de vie pourrait être votre voie professionnelle idéale.